La couleur des yeux :
sa répartition et son origine

Origine génétique et fréquence

Bleu, vert, marron, noisette ou gris… Il s’agit des principales couleurs des yeux qui sont disséminées à travers le monde. Le marron l’emporte majoritairement sur l’ensemble de la population. En effet, seulement 20 % des être humains ont une couleur d’yeux différente du brun. Et le vert est la couleur la plus rare.

 

Qu’est-ce-qui détermine la couleur de nos yeux ? Quelle est la répartition géographique des couleurs ? Neoris vous en dit davantage sur l’origine génétique, le caractère héréditaire, la fréquence et la répartition des différentes teintes.

Pourquoi avons-nous les yeux bleus ou bruns ?

 

La mélanine, pigment brun foncé, joue un rôle important dans ce processus. Selon la quantité présente dans l’oeil, la couleur va alors varier. En effet, s’il n’y a pas de mélanine dans l’iris pour absorber la lumière, les yeux seront bleus ; avec une importante quantité de mélanine, les yeux seront marron. Quant aux yeux verts, ils proviennent d’un mélange de mélanine et de lipochrome, un colorant jaune.

 

 

Vous l’aurez compris, plus il y a de mélanine, plus la couleur de vos yeux sera sombre. Mais il y a évidemment des variations possibles. Certains auront les yeux bleus avec une pointe de gris, tandis que d’autres présenteront un iris brun et vert, les fameux yeux noisette.

 

Qu’est-ce qui détermine la quantité de mélanine ?

La couleur des yeux a un caractère héréditaire. Elle est déterminée par un ensemble de gènes, transmis aux enfants par leurs parents. Par exemple, si les deux parents ont les yeux marron, la probabilité que les enfants aient des yeux de couleur similaire est supérieure à 70 %.

 

Quelle est la couleur d’yeux la plus répandue ?

Sans surprise, les yeux marron sont les plus fréquents. 80%, c’est le pourcentage de personnes ayant les yeux bruns dans le monde. Mais cette proportion varie selon la zone géographique. En effet, si l’on prend l’exemple de l’ Europe, on constate que les populations situées au nord ont généralement les yeux bleus, tandis que dans les pays méditerranéens, cette fréquence diminue et laisse place à une majorité d’yeux marron.

 

Par ailleurs, lorsqu’un enfant naît en Europe, ses yeux sont généralement bleus, cette teinte pouvant évoluer pour atteindre une couleur définitive quelques mois plus tard. Quant aux enfants asiatiques ou africains, ils ont en général les yeux marron dès la naissance, voire presque noirs. Les yeux verts, eux, sont les plus rares puisque seulement 2% de la population est concernée. En Irlande, en Écosse ou en Islande, on trouve cependant une grande proportion de personnes aux yeux verts.

 

Encore plus rare, on retrouve chez certaines personnes une différence de couleur entre les deux yeux : ce phénomène se nomme hétérochromie, mais on parle également d’ yeux vairons. Il s’agit d’une anomalie qui peut résulter d’un blocage de la production de mélanine. Ce pigment s’exprime alors différemment sur les deux yeux.

 

En bref, vous l’aurez compris, il y a plusieurs facteurs qui influencent la couleur de nos yeux, et celle-ci peut même encore évoluer avec le temps, selon l’exposition solaire notamment.

Saviez-vous qu’il est aujourd’hui possible de changer la couleur de ses yeux ?

Grâce à sa technique de kératopigmentation, Neoris propose sept teintes : “Cannelle”, “Miel doré”, “Vert Tropical”, “Vert émeraude”, “Aqua”, “Bleu Riviera” ; “Bleu Océan”. Il est d’ailleurs possible de faire varier l’intensité de la couleur, pour se rapprocher au plus près de la couleur de votre choix. Pour en savoir plus, consultez la présentation de nos couleurs.

 

 

Les yeux verts sont les plus rares puisque seulement 2 % de la population est concernée.